Chronique d’une mort perdue
DSC_0025_01.JPG

En terre bretonne, il est un nom que l’on aime pas entendre prononcer les soirs de grand vent ! Il est un être que l’on craint de rencontrer à la croisée des chemins ! An Ankou !

Et pourtant, que deviendrions nous s’il venait à disparaître ? Imaginez un instant que la mort n’existe plus ?

C’est ce que l’on vous propose de découvrir lors d’une soirée contée théâtralisée.

Puck , par désespoir amoureux , a enfermé la mort dans un grand psyché. Miss Méli Mélo le supplie de la libérer car sa privation sera bien plus dramatique que sa présence.

 

Chronique d’une mort perdue, c’est un spectacle mis en scène par deux comédiens, basé sur les contes de la mort d’Anatole Le Braz.

 

C’est un temps d’échange et de partage sur ce sujet si présent dans nos légendes, un voyage dans ce monde de légendes qui peut se montrer cruel ou plein de douceur.

 

Il dure entre 30 et 40 minutes et se joue idéalement en intérieur. Il est destiné davantage à un public adulte.

Chronique d'une mort perdue
DSC_0095_01_edited
DSC_0074_01
DSC_0050_01
DSC_0043_01
DSC_0036_01
DSC_0025_01